Après un mois de pluies, on peut voir des payages prenant une autre dimension. "Les champs sont devenus de grandes piscines à ciel ouvert"

 

Photo de Michel Villatte (nouvel adhérent depuis le 1er janvier 2018) 

MIC_0313 (1)